Les règles d’or pour mieux infuser son thé

Deuxième boisson la plus consommée au monde, le thé est apprécié pour son goût, ses effets revigorants et surtout pour ses nombreux bienfaits qu’il a sur notre santé. Son mode de préparation s’est diversifié et a évolué au cours du temps. Mais de nos jours le mode le plus connu et utilisé est l’infusion dans de  l’eau bouillante. Beaucoup croient qu’il suffit juste de faire bouillir un sachet de thé vert ou encore des feuilles de thé noir dans un récipient pour avoir sa boisson. C’est l’erreur à ne pas commettre. Pour bien profiter de la saveur et des nombreux effets bénéfiques du thé, il y a des codes et des règles qu’il faut respecter. Nous vous en parlons. 

La qualité de l’eau

L’eau est l’ingrédient phare du thé et compte environ pour plus de 98% de cette boisson. La qualité de votre boisson dépend alors de la qualité de l’eau avec laquelle vous préparez votre thé. En d’autres termes, ce n’est pas avec n’importe quelle eau qu’il faut faire son thé. En effet, il est plus indiqué d’utiliser une eau faiblement minéralisée  au pH neutre, ou de l’eau du robinet filtrée. L’eau de ville que nous avons l’habitude d’utiliser se présente sous forme de calcaire. Le goût chloré, parfois prononcé qu’elle a, ne permet pas de profiter des arômes du thé. Ce qui est loin d’être parfait.

De même, on obtient une mauvaise qualité de thé si ce-dernier est préparé avec des eaux fortement minéralisées mises en bouteilles. Les minéraux calciques qu’elles contiennent ne s’accordent pas du tout avec les composants du thé.

La température de l’eau

En voilà un autre facteur très déterminant pour avoir une boisson d’excellente qualité. La preuve en est qu’il existe sur les emballages de vos thés un pictogramme  vous indiquant la température de l’eau conseillée pour infuser votre thé. Cela n’empêche pas que cet aspect soit toujours négligé.

Pour rectifier le tir, il est important de savoir qu’en règle générale, la température sous laquelle infuse votre thé ne doit pas dépasser 90°C. La température varie encore selon le type de thé que vous voulez infuser. Pour les thés noirs, les thés oolong et les thés pu-erh, optez pour une température autour de 90°C, et pour les thés verts autour de 70°C à 80°C. Les thés blancs à 60 degré Celsius. 

Au-delà de ces températures, ils risquent de développer une amertume désagréable en bouche. Il faut aussi savoir que ces températures peuvent varier. Alors le mieux c’est de suivre l’indication qui se figure sur l’emballage de votre thé. 

Le temps d’infusion 

Le temps d’infusion est aussi déterminant au même titre que la température. Une fois que vous avez atteint la température indiquée, faites infuser votre thé. Notez que l’infusion se fait toujours à couvert, pour une parfaite préservation des arômes du thé. Mais pendant combien de temps ? Cela dépend du type de thé. 

  • Les thés verts pendant 2 à 3 minutes 
  • Les thés noirs pendant 4 minutes, sauf pour les feuilles de thés brisés plutôt 2 à 3 minutes
  • Les thés bleus pendant 4 à 5 minutes
  • Les thés blancs pendant 5 à 6 minutes. 

La quantité de thé précise

Pour une boisson parfaite, ce n’est pas seulement la qualité de l’eau sur laquelle il faut être regardant. Il faut également prendre en considération la quantité.  En effet, la quantité du thé que vous allez infuser doit être proportionnelle à celle de l’eau. (Entre 2 et 3 grammes pour 20 cl d’eau ou encore compter 12 g de feuilles par litre d’eau). S’il y’a assez de feuilles de thé, votre boisson sera amère et difficile à avaler. S’il y’en a moins, elle n’aura pas de goût. Vous devez donc chercher à avoir le juste milieu. 

La qualité du thé 

Il est conseillé de faire attention à la qualité de thé que vous voulez infuser car cela en va de la qualité de la boisson que vous voulez obtenir. Voici quelques précautions à prendre pour avoir toujours un thé de qualité à infuser. 

  • Le pourcentage de thé inscrit sur le paquet doit avoisiner 100% et présenter des arômes naturels.
  • Que le thé soit présenté en sachet individuel ou en vrac, la qualité sera la même. Il convient juste de vérifier s’il est récolté de manière naturelle.
  • Le thé doit être acheté dans une boutique spécialisée, avec une seule origine, et de préférence avec un label bio.
  • Les feuilles ne doivent pas avoir subit d’oxydation chimique. 
  • L’idéal est d’utiliser une boîte en métal hermétique à l’abris de la lumière, des odeurs, des changements de température, et de l’humidité pour une bonne conservation.

Choisir le meilleur récipient 

Le choix du récipient est aussi important. Pour commencer, la micro-onde n’est pas  une option envisageable. Misez plutôt sur une casserole et une bouilloire. Si vous choisissez la casserole, il faut aussi veiller à la matière dans laquelle elle se trouve. La  terre cuite, la faïence, la porcelaine et la céramique constituent de très bons matériaux. 

Voilà, vous avez enfin réuni tous les ingrédients ainsi que les informations qu’il faut pour mieux infuser votre thé et profiter de tous ses bienfaits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.