Histoire et origine du Tulsi (basilic sacré)

Jamais une plante n’a aussi été divinisée et sacralisée comme l’est le Tulsi. Les vertus thérapeutiques, spirituelles ainsi que les propriétés médicinales qu’on lui prête suscite bien des curiosités. Il est vrai que les végétaux constituent en soi une source naturelle intarissable de vertus de toutes sortes, mais cette plante exotique constituant une variété de basilic de cuisine et originaire d’Asie explose toutes les statistiques en ce  qui concerne ses valeurs nutritionnelles et curatives. D’où vient donc précisément cette plante aux mille et une vertus et quelle est  l’histoire qui se cache derrière elle? Avant de découvrir cela, intéressons-nous un peu à ses caractéristiques physiques. 

Qu’est-ce que le Tulsi ? 

Appartenant à la famille Lamiacées un peu comme la menthe ou le basilic, le Tulsi, de son nom scientifique Ocimum tenuiflorum L. ou Ocimum sanctum est une plante herbacée, vivace et aromatique provenant d’un arbre dont la hauteur est d’environ 60cm au plus. Elle est reconnaissable à son goût puissant, légèrement  astringent et à ses fleurs rouges pourpres, à ses tiges poilues et  à ses feuilles violettes ou vertes parfumées (en fonction des espèces). Cette herbe croît principalement dans les régions tropicales humides d’Asie du Sud et aussi en Afrique. 

En dehors de son nom scientifique (mentionné plus haut) et de son commun, le Tulsi est désigné par bien d’autres noms. Les plus courants sont entre autres: basilic sacré, herbe sacrée, l’incomparable, mère de la médecine de la nature, la Reine des herbes. 

Cette  plante adaptogène existe sous trois espèces:

  • Le Tulsi Krishna qu’on désigne également sous le nom de Tulsi ocimum à feuilles violettes, relativement à la teinte et à la couleur de ses feuilles et ses fleurs. Cette espèce se reconnaît son arôme épicé du clou de girofle de même que par la similitude de saveur de ses feuilles à celle du poivre.
  • Le Tulsi Rama ou l’Ocimum tenuiflorum caractérisées par des feuilles vertes et des fleurs blanches ou violettes pâles. 
  • Le Tulsi Vana aux feuilles vert pâle avec un arôme et une saveur d’agrumes.

La composition physique du Tulsi

Le basilic sacré est riche en plusieurs composants dont certains n’ont pas pu être tous mis en évidence. Parmi ceux qui ont pu l’être, vous avez : les vitamines A et C, les antioxydants, l’acide ursolique, l’eugénol, le camphre, le calcium, le phosphore, des minéraux. 

Les propriétés du Tulsi 

Si la reine des herbes est autant prisée, c’est en raison de ses nombreux bienfaits sur la santé. 

Il renforce le système immunitaire, diminue le stress et apaise. Il mène également des actions contre le vieillissement; lutte contre les infections (rhumes, toux, mal de gorge…) le Tulsi de par ses composants constitue un excellent anti-inflammatoire. Il agit de même sur les troubles digestifs (diarrhées et problèmes d’estomac). 

En outre, il permet de purifier, de clarifier, d’alléger notre corps et notre esprit. Raison pour laquelle elle est indiquée pour contrer les méfaits de notre mode de vie moderne. En effet, c’est une plante qui  donne la force à notre esprit de résister au stress sous toutes ses formes. Non seulement il améliore la condition physique mais aussi aide à résister aux pressions psychologiques de notre vie de tous les jours. 

Les feuilles de cette plante sont également utilisées dans la médecine ayurvédique. 

D’où est originaire le Tulsi et quelle est son histoire ? 

Tulsi ou l’incomparable est originaire plus précisément d’Inde en Asie. Il est appelé là-bas la reine des herbes. Ceci en raison de ses nombreuses vertus dépassant largement celles du basilic de cuisine.

L’utilisation de cette plante ainsi que sa notoriété remontent à plus de 5000 ans. Bien qu’il soit originaire d’inde, le Tuli s’est après répandu  dans toute l’Asie avant de conquérir l’Égypte et plus tard l’Europe. 

Cette plante a traversé bien de civilisations qui ont profité de ses bienfaits et propriétés dans  différents usages. « Les égyptiens l’utilisaient, autrefois, dans le processus de momification pour ses principes antibactériens et conservateurs. Pour les grecs, le Tulsi symbolisait la fertilité et il était réservé à la souveraineté d’où le surnom d’herbe royale. Il servait aussi à purifier les morts par l’introduction d’une feuille dans la bouche du mort, à chasser les mouches et moustiques et apporter le bonheur en posant des pots dans les habitats ou temples ». 

Grâce à ses propriétés curatives, nutritives et sa représentation religieuse, cette plante herbacée occupe une place de choix dans la culture ayurvédique.  

L’histoire de cette fabuleuse plante qu’est le Tulsi  est essentiellement basée sur la religion et la mythologie hindoue. Le basilic sacré est l’une des plantes les plus populaires chez les hindous, et à l’instar d’autres traditions de l’hindouisme, elle est également tenue en haute estime, notamment dans la tradition Vaishnava. Cette plante est considérée par les hindous comme la réincarnation de Lakshmi, la déesse de la prospérité. Elle est donc utilisée pour purifier le Gange. Plantée autour des temples, elle repousserait les mauvaises ondes.

Voilà de manière synthétisée la provenance et l’essence de  cette plante aromatique aux multiples bienfaits. Et pour profiter de ces-derniers, vous pouvez consommer le Tulsi en cuir, en complément alimentaire, en huile essentielle et aussi sous forme de tisane. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.