Les différentes variétés de thé d’Amérique du Sud

Les Sud américains sont connus comme des personnes festives et chaleureuses. Ces moments de rassemblement sont agrémentés par des partages autour d’une bonne tasse de thé. Oui, le peuple d’Amérique du sud en produit également et plusieurs variétés même. Ils consomment ce qu’ils produisent et les étrangers sont toujours étonnés de le découvrir. Découvrez les différentes variétés de thé d’Amérique du sud.

La maté: principal thé d’Amérique du Sud

C’est une infusion qui reste le thé le plus populaire et le plus consommé en Amérique du Sud jusqu’à nos jours. Très riche en café, il est obtenu à partir d’une plante d’Amérique du sud qui ne pousse que là-bas. Le maté ne provient donc pas du théier. La plante dont il est extrait est appelée Yerba maté, d’où vient son nom. Elle appartient à une famille proche des houx; il est encore appelé le thé des jésuites.

Préparation

Les feuilles du Yerba maté récolté sont séchées, sa forme de commercialisation. Ensuite, ces dernières sont torréfiées puis pulvérisées.  Le processus se poursuit portant cette boisson riche en caféine à la cuisson. Il peut être cuisiné ainsi ou encore été infusé dans une théière comme pour les autres types de thé. Le filtrat obtenu peut être consommé directement. Le peuple le consomme généralement dans des calebasses, avec une bombilla.

Saveur et goût

Le maté est particulièrement plébiscité pour son effet revigorant et sa nature aromatisée. Dans la bouche, il est très rafraîchissant, idéal pour les périodes de chaleur extrême comme l’été. Ce thé a une grande connotation sociale, c’est le thé qui rassemble et autour duquel on passe d’agréables moments. Le peuple le savoure souvent dans une même calebasse avec plusieurs bombilla d’une personne à une autre. C’est un rituel chez les latino.

S’aventurer sur un terrain de description du maté est assez compliqué. On la situe comme une sensation à mi-distance entre le café et le thé. Vu qu’il n’est pas fabriqué avec du vrai thé. Les étrangers n’en sont pas toujours fanatiques à la première consommation. Mais, après deux prises, l’amour développé est comme celui des alcooliques pour la bière. On s’y habitue.

Bienfaits

Outre son goût très apprécié et qui entraîne des réclamations dans des petits cabarets, Il favorise l’élimination des toxines. Suite à une indigestion alimentaire, la consommation du maté vous remet en forme. De plus, en cas de perte d’appétit, il stimule considérablement le système nerveux central et vous fait manger.  C’est à consommer en début de journée et pas très tard. Il est donné aux petits enfants qui font les caprices avec les repas. Ses effets sur la diurèse ne sont pas négligeables. Il intervient en cas de désir de perte de poids. 

Différentes variétés

Le maté étant le principe thé consommé en Amérique du Sud, il est vendu sous plusieurs formes. Toutes sont des feuilles de maté torréfiées. La différence se trouve au niveau du degré de sécheresse, de la couleur ainsi qu’au niveau qu’au niveau des additifs. On a donc le maté vert moins  amer et le maté plus affiné. 

Certains thé minceurs et la plupart sont faits de maté. Les feuilles sont juste moins torréfiées pour les uns, plus ou moins grillées pour d’autres. Des additifs particuliers tels le citron ou la cannelle les distinguent également. On a donc le maté au citron, à la cannelle, à la confiture et bien d’autres. L’objectif est que les consommateurs qui ne sont pas fan de cette amertume la ressentent moins.

Quelle est l’origine du maté ?

Sachant qu’il s’agit du principal thé consommé et fabriqué en Amérique du Sud, il est important de savoir quelle est son origine. Ça permet de comprendre leur attachement à cette boisson mais aussi qu’il faut la respecter pour être en accord avec eux. Du point de vue de la culture, il est produit uniquement dans trois pays au monde. Il s’agit de l’Argentine, du Paraguay et du Brésil. Ce sont là les détenteurs de l’économie autour de cette plante. 

Vu qu’il n’est pas du véritable café, une petite anecdote s’est développée autour en disant entre un thé et un café, c’est bien mieux du maté. Auparavant c’était une plante ayant une très grande valeur. Elle était ainsi utilisée lors des échanges et comme objet de culte. La consommation ne s’est généralisée que plus tard.

Quelle est la particularité du maté contrairement aux autres thé ?

Il est vu que le maté est le principal, pour ne pas dire l’unique thé fabriqué en Amérique du Sud. Il se consomme plus comme une tisane mais peut également être infusé et mâché après récolte. Les avantages qu’il offre, sur plusieurs plans, comblent le déficit quantitatif en thé dans le pays.

Économique

Le maté permet de faire de grandes économies pour l’achat répété de thé. En effet, il peut être infusé plusieurs fois pour la même quantité de feuilles. De façon pratique, Il faut infuser le Yerba maté, environ 25g dans le l’eau chaude. Pour les autochtones, ils mettent dans une calebasse qu’ils consomment avec une paille, le bombilla. Si vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez mettre dans une tasse et la consommer à votre goût.

Les feuilles de maté initialement infusées ne sont pas jetées comme ce serait le cas avec d’autres thés. C’est là qu’intervient l’aspect économique. Ces feuilles peuvent être infusées à nouveau plus de 15 fois. La décoction obtenue est toujours aussi concentrée. S’il fallait acheter ce serait l’équivalent de plus de dix sachets de thé. Vous pouvez mettre de l’eau dans un thermos pour assurer votre consommation quotidienne. Il est donc très très économique.

Traverse les frontières

Le maté fait bien partie de ces boissons plébiscitées bien au-delà de son pays d’origine. Ils ont certes un seul thé mais sa popularité est déconcertante. Si les célèbres joueurs de football comme Cristiano Ronaldo en consomment alors ce n’est pas de l’amusement. C’est sans doute dû à son effet énergisant, sa richesse en caféine qui n’excite guère. Nombre de sportifs internationaux disent en être épris. Il vaut mieux donc un thé de qualité et apprécié que plusieurs thés non reconnus et médiocres. 

Avec un seul thé principal, le maté, les Sud américains ne sont pas très fournis. Encore, il n’est pas issu du théier de base, camellia sinensis. C’est plutôt du Yerba maté qui est torréfié et vendu comme du thé Sud américain. Ses nombreuses propriétés et vertus tant sur la santé physique que mentale lui valent une très grande popularité. Il est aussi le troisième thé le plus riche en caféine et peut être infusé à répétition. Le matero est un consommateur de maté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.