Infusion froide : comment ça fonctionne ?

Les infusions quelque soit leur nature ont toujours été prises à chaud ou du moins, préparées à base d’eau chaude. Aujourd’hui, les pratiques ont changé ou devrions nous dire « évolué ». Préparer son thé, son café ou sa tisane à froid est devenu maintenant une pratique courante. Certaines enseignes confectionnent même des sachets de thé conçus pour être infusés à froid. Le fameux iced tea de l’autre côté de l’atlantique vient confirmer cela. Cette pratique, loin de se limiter à une tendance, est motivée par des raisons bien précises et comporte des avantages au grand dam des partisans de l’infusion à chaud. Qu’est-ce qu’une infusion froide et comment fonctionne-t-elle ? Vous le saurez dans cet article.

Qu’est-ce qu’une infusion froide ? 

Pour comprendre ce que c’est que l’infusion froide, essayons de comprendre premièrement ce qui se cache derrière une infusion tout court. Une infusion est une méthode d’extraction des principes actifs ou des arômes d’une plante (séchée ou morcelée) en la dissolvant dans un liquide. Généralement le liquide solvant est l’eau. C’est quand ces boissons ou ces préparations sont réalisées dans de l’eau à basse température qu’on parlera d’infusion froide. 

Aujourd’hui beaucoup de boissons réalisées à partir de cette méthode d’infusion sont préparées à froid que ce soient les tisanes, le café, le thé ou le maté. Chaque plante a sa technique de préparation à froid. 

Cela fait déjà un moment que les infusions froides connaissent de plus en plus un regain d’intérêt. Entre le souci de préserver l’arôme des plantes et de profiter de leurs propriétés rafraîchissantes, toutes les raisons sont bonnes pour déguster son thé froid ou sa tisane de gingembre froide. Mais comment obtient-on ce breuvage ? 

Comment préparer une infusion froide ? 

Deux méthodes s’offrent à vous. L’infusion à l’eau chaude et à l’eau froide 

L’infusion à l’eau chaude ou (infusion à chaud)

Oui, on sait que c’est plutôt dichotomique de préparer une infusion froide à partir de l’eau chaude. Mais il faut savoir que c’est le moyen le plus rapide et le plus efficace d’extraire les principes actifs de la plante que vous infusez. Pour cela vous avez besoin d’une eau de température optimale se trouvant entre 70 et 90 °C (n’attendez pas que ça aille à l’ébullition. Limitez-vous aux frémissements). Mettez-y votre plante séchée ou réduite en morceaux. Couvrez la casserole de façon hermétique, et laissez infuser pendant  8 à 10 minutes. 

Une fois qu’il est infusé, vous sortez le végétal et laissez refroidir. Vous pouvez aussi  la refroidir en la « frappant » (autrement dit en  versant  la solution liquide sur un lit de glaçons). Ou encore la mettre dans un réfrigérateur. Cette dernière alternative est mieux que la première. Mais si vous optez pour la première, veillez à ne pas attendre que les  glaces se fondent avant de déguster votre infusion au risque de la voir  perdre sa saveur.

L’avantage avec cette technique réside dans le fait que vous bénéficiez d’une boisson riche des vertus et des propriétés physiques et thérapeutiques de la plante que vous infusez. Cela vous permet de bien profiter de ses bienfaits même si l’infusion se refroidit. 

L’infusion à l’eau froide ou (infusion à froid)

Contrairement à la technique précédente, on ne passe pas par la case eau chaude avant d’obtenir notre boisson froide pétillante. On infuse directement à l’eau froide. Comment ça se passe ? Mettez l’ingrédient de base, autrement dit, votre végétal dans  une carafe ou dans une grande théière en verre. Ajoutez de l’eau pure, faites quelques tours avec une cuillère en bois, couvrez et laissez  à température ambiante toute la nuit. Le matin, filtrez soigneusement et dégustez. 

Ce qu’il faut retenir de cette technique est que, le végétal est infusé pour une durée beaucoup plus longue. Ceci afin de compenser la basse température. En effet, quand l’eau est froide, il est difficile d’extraire rapidement les principes actifs de la plante. Ces-derniers sont aussi libérés en une faible quantité.

 Vous devrez conserver votre plante pendant au moins 4 heures jusqu’à ce que la saveur soit bien extraite. Notez que plus elle dure dans la solution aqueuse mieux c’est. On comprend que cela soit gênant surtout quand on est pressé de déguster sa boisson ; mais le jeu en vaut la chandelle, parce qu’à la fin, votre patience sera récompensée. Vous profiterez d’une boisson bien aromatisée, rafraîchie par les saveurs et les notes exquises qui sont au complet. 

Vous  pourrez garder votre infusion au frais ou au frigo pendant quelques jours, dans une grande bouteille ou dans une gourde et en délecter à volonté. 

Pour une infusion réussie il est important de respecter le ratio végétal à infuser-eau. Pour une infusion froide avec des sachets de thé, utilisez 2 sachets par litre d’eau peu importe le type de thé. En ce qui concerne les extraits de plantes séchées ou en vrac, la proportion est de 1 à 2 cuillères à soupe, pour 1 litre d’eau. 

Comment agrémenter votre infusion froide

Une fois que votre préparation est  terminée, le plus important est fait. Vous pouvez la consommer directement sans sucre, ni additif étant donné que les infusions froides sont dépourvues d’amertume. Mais pour les adeptes des plaisirs  gourmands, rien de tel que d’agrémenter son infusion froide avec des édulcorants ou de lui associer d’autres saveurs issues d’autres plantes. 

Pour édulcorer  votre infusion froide, vous avez le choix entre le sucre classique (saccharose) et d’autres alternatives beaucoup plus saines comme le fructose en poudre, le miel, le sirop d’érable ou encore les fruits tels que l’ananas, l’orange ou la pomme. 

Quels sont les avantages d’une infusion froide ? 

Comme nous venons de le voir, les infusions froides ont l’avantage de ne pas être amères. C’est un de leur plus grand atout. (Ne pas faire l’amalgame entre une infusion à froid et une infusion froide. Le premier est le procédé utilisé pour préparer l’infusion. Le second est le résultat obtenu. Ceci dit. Si votre infusion froide est obtenue par une préparation à chaud, elle sera toujours amère bien que froide, puisque l’eau chaude dans laquelle elle aurait été infusée prendrait toute son amertume). 

Donc pour obtenir une  infusion froide sans amertume, il faut procéder par l’infusion à froid. 

L’autre avantage des infusions froides est qu’elles sont rafraîchissantes et gardent toutes leurs saveurs. Elles sont naturellement parfumées  sans avoir recours à du sirop ou à du sucre pour en rehausser le goût

Aussi, pour l’infusion des produits comme le thé, le café ou le maté, réalisée à froid, on remarque moins de caféine ou de théine. On peut donc en consommer à volonté, à tout moment. 

Pour conclure, une infusion froide qu’elle soit réalisée à chaud ou directement à froid présente l’avantage d’être rafraîchissante surtout en période de chaleur. Maintenant les caractéristiques de cette boisson froide dépendent maintenant du procédé utilisé pour l’obtenir.

Découvrez ici les meilleurs infusions froides tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.