Les meilleures épices à mettre dans son thé

La consommation grandissante de thé n’est plus un secret pour personne. Des variétés diverses existent dans chaque culture et sont découvertes chaque jour. Afin de mieux l’agrémenter et rendre le moment de dégustation mémorable, il est accompagné d’épices, selon les goûts et les préférences de chacun. Il est important de les connaître avant de les utiliser, au risque de foirer sa dégustation. Découvrez les meilleures épices à mettre dans son thé. 

Épices piquantes

Ces épices qui apportent piquant et chaleur peuvent être classées dans ce que l’on nomme aussi, les épices de feu.

La cannelle

Avec son parfum agréable aussi bien à l’odorat qu’à la langue, la cannelle est reconnue comme l’une des meilleures épices à thé. Son goût sucré et fin rend le thé particulièrement envoûtant. c’est une arôme puissant, raison pour laquelle on recommande de l’utiliser dans le thé le matin ou en milieu de journée. Il est employé également comme antispasmodique. À cet effet, il réduit l’effet diurétique que certaines thé peuvent entraîner. Son action sur le tube digestif améliore le transit. 

Le poivre noir et le piment

Le poivre en général et le poivre noir en particulier est l’épice piquante la plus adulée des consommateurs de thé. Si vous voulez un thé bien corsé et qui vous ramène sur terre, mettez-y du poivre. Il est possible d’en pulvériser sur les feuilles de thé avant même la commercialisation. Si ce n’est pas le cas et que vous recherchez cet effet, ajoutez y à votre thé infusé. Attention à la quantité.

Le thé est déjà connu pour avoir un effet brûle graisse. Associé au poivre noir, le résultat est accentué. Il est donc beaucoup consommé par les personnes obèses ou voulant avoir un corps svelte. Il est également un stimulant alimentaire à faible dose et favorise l’absorption de nombreux nutriments. Ses effets sont décuplés dans le thé. C’est un mélange de l’utile et de l’agréable.

La racine de gingembre 

Le gingembre ou racine de gingembre a presque les mêmes effets que le poivre noir dans le thé. En plus de son effet piquant, il a une saveur subtilement pimentée et renverse les papilles gustatives. C’est donc un piquant aromatisé. Si vous avez la paresse et recherchez un coup de boost, prendre un thé au gingembre est la meilleure décision. Nul besoin d’une grande quantité, une cuillère est suffisante. 

La racine de gingembre peut être consommée dans le thé sous sa forme crue ou encore transformée. En poudre, elle pique plus car toute l’eau a été extraite. Fraîche, elle apporte plus de fraîcheur au thé. Sèche, elle le corse davantage. Prise dans une tasse le matin ou le soir, elle stimule l’appétit. C’est également un puissant antitussif qui allège les douleurs musculaires. Dans le thé, sa saveur très forte est atténuée et plus gérable. 

Épices aromatiques

Si vous cherchez plus à aromatiser votre thé, optez alors pour des épices aromatiques.

La muscade 

Depuis sa découverte il y a plus de 2000 ans, la noix de muscade conserve une place de préférence au rang des épices aromatiques. Son parfum exotique vient apporter une touche d’originalité dans le thé. La muscade est raffinée, intense et confère puissance après consommation. Dans une tasse de thé, une cuillère à café est suffisante pour vous faire voyager littéralement. Des fois, il peut être nécessaire de la tamiser avant emploi si elle n’est pas bien moulue.

 Elle doit être utilisée avec modération ; si trop fort, vous ne pouvez pas consommer le thé. Après une journée intense de travail, un thé à la muscade vous soulage des courbatures et vous relaxe en même temps. Finis les rhumatismes à répétition. Toujours associée au thé, elle vous délivre des ballonnements suite aux indigestions, des nausées et parfois des gastro-entérites. 

Le clou de girofle et la vanille

Ce sont deux épices aromatisées aux goûts très proches, à la différence que la vanille est extraite de feuilles et le clou est un clou. La vanille est régulièrement liquide et se met dans le thé par gouttes. Le clou de girofle est soit moulu, soit infusé dès le début avec le thé. Ils sont apéritifs et antiseptiques. Les enfants souffrant de gingivite peuvent recevoir du thé qui en contient. Ils ne se douteront de rien en savourant le thé. 

La rose, l’anis étoilé et la cardamome sont également des épices aromatiques très plébiscitées. Les hommes apprécient particulièrement prendre un thé à la cardamome le soir car il stimule la libido. Le parfum de la rose en bouche est agréable lors de baisers. Les couples en sont fanatiques. 

Les épices amères

Certains thés, et plusieurs même ne sont pas assez corsés pour le public. Pour renforcer cette sensation, les épices suivantes apportent une touche d’amertume alléchante. Elles sont cependant mixées avec les épices aromatisées pour plus de fraîcheur et de goût. 

La coriandre

La coriandre est une épice légèrement amère et très parfumée. Dans le thé, l’effet recherché est cet arrière goût d’amertume qu’elle laisse dans la bouche. Une toute petite poudre suffit à rendre le thé délicieux. Veuillez à ce que la poudre soit bien fine, pour ne pas avoir des granules dans la bouche. Outre le thé, elle est également employée en cuisine pour les grillades. 

Le Cumin

Le cumin est généralement utilisé dans des thés qui ne sont pas amers. C’est une épice légèrement amère qui vient révéler cet effet dans le thé. Il agrémente donc agréablement le thé et doit être utilisé avec précaution. Un léger dépassement de dose et il faut verser le thé. Pendant les menstrues, même les femmes qui ne consommaient pas de thé en prennent car ça les soulage. En cas de soucis lors de la digestion ou d’écoulement mammaire difficile prenez un thé au cumin. Vous ne le regretterez pas.

Épices sucrées

À la fin de la préparation du thé, les personnes qui aiment le sucre sont souvent dans l’embarras, surtout si cela leur a été prohibé à l’hôpital. L’alternative à ceci est d’utiliser des épices sucrées. C’est donc un sucre naturel qui vient donner vie à votre thé. Tâchez toujours de rester dans la normale car tout excès nuit. Le fenouil est l’épice sucrée la plus répandue. Il laisse plus cet arrière goût après consommation. Il stimule l’appétit et apaise la toux.

Les épices donnent une saveur particulière au thé. Si certains préfèrent des thés doux, au lait ou au miel, bien des personnes trouvent qu’il a plus de goût lorsqu’il est piquant. Certains thés comme le chaï sont commercialisés directement avec les épices à l’intérieur. Pour que le consommateur ait le choix de faire une tasse selon ses préférences, il peut choisir un thé naturel et y ajouter l’épice de son choix. Tout est fonction de l’effet recherché dans la bouche et pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.