Infusions et thés : que peut-on boire pendant la grossesse

Tout au long de l’année, notre corps doit être hydraté. Les thés, qu’ils soient chauds ou glacés, le font parfaitement. Ces boissons sont riches en polyphénols, des antioxydants qui renforcent notre protection contre de nombreuses maladies cardiovasculaires et dégénératives, le cancer, l’obésité et plus encore.

Pendant la grossesse, il est recommandé de boire au moins un litre d’eau ou de tisane par jour. Cela permet également de nettoyer son corps, assurant ainsi une fonction « détox ». Fruits et légumes viendront joliment compléter ce coffret pour vous hydrater et vous purifier.

Puis-je boire du thé pendant la grossesse ?

Méfiez-vous de la caféine

Le thé contient de la caféine (ou théine), une substance qui booste et apporte de l’énergie, mais qui peut perturber la qualité du sommeil si elle est consommée en fin d’après-midi. Le ministère français de la santé publique stipule que la quantité de caféine dans le thé est la moitié de celle du café.

Sans oublier que dans le thé, la caféine est associée aux tanins et se libère plus doucement, avec des effets stimulants moins intenses que dans le café. Les directives nutritionnelles indiquent également que la caféine peut accélérer le rythme cardiaque fœtal ou provoquer de l’agitation.

Bien que légers et réversibles, il vaut mieux éviter ces effets. Par conséquent, il est conseillé aux femmes enceintes de ne pas consommer plus de 3 tasses de thé par jour. Choisissez des thés à faible teneur en caféine, comme le thé oolong oxydé, le thé noir et le thé pu-erh.

Décaféinez votre thé

Rien de compliqué, il suffit de jeter la « première eau » et de verser à nouveau l’eau (à la bonne température bien sûr) sur le thé et de recommencer l’infusion.

En effet, la caféine commence à se diffuser dès les 30 premières secondes de l’infusion.

Maintenir vos niveaux de fer

Les futures mamans ont un besoin accru en fer. Les amateurs de thé doivent éviter d’en boire pendant les repas, car il réduit l’absorption du fer d’origine végétale d’environ 20 %. Pour les femmes prenant des suppléments de fer, il est préférable d’attendre deux heures entre la prise de fer et la consommation de thé.

Quelles précautions faut-il prendre pendant la grossesse ?

Les plantes contiennent de nombreux principes actifs. Certains d’entre eux peuvent avoir des effets nocifs pour la santé, la grossesse et les fœtus des futures mères à différents stades de développement lorsqu’ils traversent la barrière placentaire. Comme les autres plantes, elles ne sont pas testées pendant la grossesse (pour des raisons éthiques) et leur utilisation est déconseillée faute de données. D’autres, en revanche, ne présentent aucun risque et peuvent être consommés par les futures mamans sous forme de tisanes. Choisissez des aliments bio décaféinés pour éviter les pesticides. On les prépare en plaçant une cuillère à soupe de plantes dans une tasse d’eau mijotée. Laisser infuser pendant 10 mn puis filtrer. Ne pas excéder trois tasses/jour.

Quoi et comment boire pendant la grossesse ?

La consommation de café n’est pas recommandée ou seulement en petites quantités. Le thé doit être consommé au moins une heure après les repas pour éviter d’éliminer le fer et les sels minéraux apportés par les aliments. L’apport quotidien recommandé en caféine ne doit pas excéder 350 mg, toutes sources confondues.

Voici les doses de caféine mesurées

THÉ ET CAFÉ

  • 250ml tasse de thé noir : 50mg
  • 250ml tasse de thé vert : 30mg
  • 50 ml expresso : 89 mg
  • Une tasse de café de 250 ml le matin : 179 mg
  • Un grand café instantané de 500 ml : à éviter

CHOCOLAT

  • 250 ml de lait au chocolat chaud : 8 mg
  • 30 grammes de chocolat noir à croquer : 20 mg
  • 30 g de chocolat au lait à croquer : 8 mg

COCA

  • Une canette de 355ml de Coca : 38mg

Source : Extenso, Cadre de Référence Nutrition Humaine – www.extenso.org

Pour réduire votre absorption de caféine, buvez du café décaféiné, des boissons gazeuses sans cola et réduisez le temps d’infusion du thé.

Les tisanes utiles pendant la grossesse

Le Rooibos

Aussi connu sous le nom de thé noir, c’est une plante d’Afrique du Sud et la boisson nationale de ce pays, il possède de nombreux avantages :

  • Relaxation
  • Antioxydants
  • Pas de caféine ni de tanins, donc pas d’astringence
  • De nombreux oligo-éléments
  • Vitamine C

Le thé rooibos contient plus antioxydant et est bénéfique car il est non fermenté. Il est très sucré avec un léger goût de fraise.

Honeybush

Cette plante pousse également dans la même région d’Afrique du Sud que le Rooibos. C’est moins connu, mais plus riche en qualité. C’est une tisane sans théophylline. Il a une saveur « miel de montagne », un peu plus typique que le rooibos.

Le honeybush bio possède des propriétés apaisantes, digestives, antitussives et un excellent pouvoir antioxydant. Il a une qualité essentielle pour les femmes, en particulier les femmes enceintes : il n’élimine pas le fer, mais apporte du fer, ainsi que du zinc, du manganèse, azote, phosphore, calcique, sodium et aluminium naturel.

Il existe également des tisanes spécialement conçues pour les femmes enceintes.

Infusions bio pour futures mamans

Composition : Rooibos issu de l’Agriculture Biologique, Rooibos Vert, Feuilles de Mélisse, Fleurs de Bleuet, Fleurs de Lavande, Aronia, Pétales de Rose.

Eau fruitée

Ni thé ni tisane, les eaux fruitées sont composées sur une base commune d’hibiscus, de pomme et d’églantier.

Sucrez naturellement votre eau en ajoutant des carottes, des betteraves et des fraises. Vous pouvez opter aussi pour des arrangements floraux parfumés à la rose ou encore de pommes, de carottes, de betteraves, de raisins, de fraises, de vanille, de pétales de tournesol ou d’arômes naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.