Les tisanes contre l’acidité gastrique

Rien n’est plus gênant que de devoir endurer les effets des remontées acides du au reflux gastrique et d’en souffrir au quotidien. Heureusement qu’il existe des solutions naturelles pour venir à bout de ces petits malaises qui, négligés peuvent se transformer en de véritables maux et constituer un vrai problème de santé. Dans cet article nous allons voir donc les infusions naturelles qu’il faut prendre pour y mettre fin. Vous avez donc tout à gagner en poursuivant tranquillement votre lecture.

Qu’appelle-t-on acidité gastrique ?

Cet état d’inconfort et de gêne d’origine digestive se retrouve sous différents vocables. Tantôt on parlera de Reflux gastro œsophagien (RGO)  qui est le thème plus approprié, tantôt de reflux gastrique. Mais tout ce jargon du monde médical désigne tout simplement le fait que le contenu de l’estomac (composé d’aliments en cours de digestion et d’acides chlorhydrique ou sels biliaires) remonte dans l’œsophage pour des raisons que nous allons voir dans les lignes qui suivront. Cela entraîne alors des remontées au goût plus ou moins amer, voire acides, de même que des douleurs pharyngées ou rétro-sternales, des toux inexpliquées ou des régurgitations alimentaires.

Il faut dire que ce phénomène se produit chez un sujet normalement de façon irrégulière. Il est donc occasionnel, donc passager et anodin. C’est quand cela aura tendance à se produire à des intervalles réguliers que cela peut devenir alarmant.

À en croire  le site de la Société française de gastro-entérologie (SNFGE), 5 à 10 % des adultes souffrent de reflux gastro-œsophagien au quotidien et 30 à 40 % se plaignent occasionnellement de pyrosis et/ou de régurgitations acides.

Qu’est-ce qui est à l’origine du reflux gastrique ?

La remontée du contenu de l’estomac vers l’œsophage s’explique par la défaillance d’un petit organe appelé le sphincter inférieur de l’œsophage. Il s’agit d’un anneau musculaire logé au croisement de l’œsophage (la gorge) et de l’estomac. Quand il a du mal à bien se fermer ou à avoir tendance à souffrir plus régulièrement que la normale, il laisse la voie libre à l’acide gastrique de remonter vers l’œsophage. Qu’est-ce qui peut amener cet organe à mal fonctionner ?

Les facteurs qui prédisposent le sphincter inférieur de l’œsophage à mal fonctionner et à engendrer ce malaise sont : les repas trop copieux souvent pris lors d’une fête bien arrosée avec de l’alcool comme cerise sur le gâteau ; le tabagisme, le stress, l’état de grossesse en raison  de la pression sur l’estomac provenant du fœtus, l’obésité, la prise de certains médicaments sur ordonnance.

Quels sont les symptômes du reflux gastrique ?

Le reflux gastrique se manifeste  par deux principaux symptômes. Les remontées acides et les brûlures d’estomac.

En ce qui concerne le premier, ça se présente sous forme de  régurgitations acides, autrement dit des aliments avalés qui reviennent dans la bouche, sans  efforts de vomissement ou nausée. En ce qui concerne le second, il s’agit d’une sorte de brûlure qu’on ressent dans la poitrine appelée le « pyrosis » 

À part ces deux manifestations, vous avez le hoquet, des éructations et des douleurs au niveau de l’estomac. 

Comment traiter les acidités gastriques. 

Pas la peine de piquer une crise de panique si vous présentez quelques-uns des signes qu’on vient d’évoquer plus haut. L’acidité gastrique peut être soulagée avec l’infusion de certaines plantes médicinales et aussi en ayant de bonnes habitudes alimentaires. 

Les tisanes pour traiter les acidités gastriques 

Voici une sélection des meilleures tisanes pour soulager l’acidité gastrique :

La réglisse

Cette plante aux nombreuses vertus thérapeutiques est très indiquée pour le traitement des  problèmes gastriques. On peut l’utiliser à titre préventif et curatif dans le traitement des ulcères gastriques car elle inhibe l’adhésion d’Helicobacter pylori à la paroi gastrique. 

Originaire du sud de l’Europe et de l’Asie, cette plante vivace appartenant à la famille des Fabacées cache ses vertus dans ses racines. Raison pour laquelle elle est plus cultivée pour cette partie. 

Pour préparer la tisane de réglisse, infusez 2 à 4 g de racines séchées dans 150 ml d’eau bouillante.  Elle est à consommer 3 fois par jour au maximum. Ne surtout pas aller au-delà de 12 g par jour. 

La tisane de basilic

 Appartenant à la famille des Labiées, cette plante annuelle  est un antispasmodique. Grâce à ses  propriétés digestives, le basilic améliore la digestion et traite l’acidité et les crampes au niveau de l’estomac. Sa tisane améliore la digestion, ouvre l’appétit et surtout lutte contre le ballonnement. 

Grâce à son action antispasmodique, le basilic apaise les douleurs digestives et agit comme protecteur de la muqueuse gastrique. 

La tisane de verveine officinale

Laissez infuser pendant 10 minutes, 5 feuilles fraîches ou séchées de verveine officinale  pour une tasse. En boire 3 par jour aiderait à soulager les remontées acides. En effet, cette plante médicinale est utilisée pour son effet calmant contre la nervosité et les troubles gastro-intestinaux liés au stress. Elle pousse à l’état sauvage en Europe, Asie de l’Ouest et au nord de l’Afrique où elle est très répandue.

 La tisane de gentiane jaune

Appelée aussi grande gentiane ou gentiane officinale, la gentiane jaune est  connue pour ses propriétés curatives. Depuis le moyen-âge, elle est utilisée comme somatique. Cette plante est cultivée pour ses racines. Ce sont ces-dernières qui renferment les propriétés stimulatrices du système digestif. 

La tisane à base de cette plante soulage les flatulences et les ballonnements en stimulant la sécrétion d’acides gastriques, bile et sucs pancréatiques,. Elle favorise également une meilleure contraction des muscles lisses qui tapissent les organes digestifs. 

Tisane de la sauge 

La sauge officinale est une plante cultivée pour ses feuilles contenant plusieurs vertus. Elle est connue pour lutter contre les problèmes digestifs  à savoir les ballonnements, les inconforts, et lenteurs digestifs ; et des désagréments féminins liés à la période de la ménopause. Pour préparer une infusion de sauge, laissez infuser 15 à 20g de feuilles de sauge officinale dans un litre d’eau bouillante, à raison de 5 ou 6 feuilles par tasse. Prendre 1 tasse après le repas.

Il est important de savoir que ces différents remèdes de tisanes à base de plantes ne sont que des compléments et ne peuvent en aucun cas remplacer un avis ou un traitement médical. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.