Ménopause : thés, tisanes et infusions

La ménopause fait partie intégrante de la vie féminine. Elle s’accompagne souvent de quelques désagréments mineurs. Pour lutter contre les troubles de la ménopause, vous pouvez profiter des effets boosters de la tisane.

Qu’est-ce que la ménopause ?

Lorsqu’une femme n’a pas eu ses règles depuis un an, on parle de ménopause. En France, l’arrêt menstruel dû à l’arrêt des sécrétions ovariennes touche chaque année près de 400 000 femmes. Contrairement aux idées reçues, l’âge de la ménopause est variable et ne survient pas exclusivement à 50 ans : 10 à 15 % des femmes atteignent la ménopause avant 45 ans, la moitié avant 50 ans et globalement, 90 % des femmes entre 45 et 55 ans. L’arrêt définitif des saignements est génétiquement déterminé, mais certains facteurs peuvent jouer un rôle, comme le tabagisme, qui fait avancer l’âge moyen d’environ deux ans.

Quels sont les signes de la ménopause ?

Cette étape importante dans la vie de la fermeture des organes génitaux féminins ne se produit pas soudainement. Elle annonce une période de fluctuations hormonales, péri ménopause et pré ménopause, d’une durée de deux à quatre ans. La caractéristique de la pré ménopause est une diminution de la production d’hormones féminines, d’abord la progestérone puis les œstrogènes.

Effets physiques et émotionnels

La durée raccourcie du cycle menstruel, avec des symptômes mineurs comme les seins gonflés, la rétention d’eau, le manque d’énergie, les ballonnements abdominaux, les sautes d’humeur, l’irritabilité et les fameuses bouffées de chaleur, touche 50 à 80 % des femmes durant cette période. Les femmes avant et après la ménopause ont également des sueurs nocturnes et se plaignent souvent de douleurs articulaires.

Un espacement plus important entre les règles. Une baisse des œstrogènes peut affecter la qualité du sommeil, le moral, la peau, les cheveux, les muqueuses, entraînant une sécheresse vaginale et une diminution de la libido. Le contour change à mesure que la graisse abdominale se redistribue et que quelques kilos de gain de poids se produisent.

Autres symptômes

  • 25 % des femmes ménopausées subissent une perte osseuse, appelée ostéoporose.
  • La santé cardiovasculaire à mesure que l’athérosclérose se développe
  • Glycémie et résistance accrue à l’insuline

Soulager la ménopause en utilisant les bienfaits naturels que la nature a à offrir est bien mieux que toute autre chose. Certaines plantes, certains fruits, certains agrumes, et même certaines racines peuvent grandement contribuer au soulagement d’une femme à plusieurs niveaux durant cette période plus ou moins longue et épuisante.

Il faut retenir que ces tisanes ne remplacent pas les conseils d’un professionnel de la santé.

Les meilleurs plantes et tisanes pour la ménopause ?

Bouffées de chaleur, peau terne, perte de cheveux et même cheveux cassants, cystite, troubles de l’humeur, anxiété, dépression passagère, prise de poids, troubles du sommeil et plus. Pour certains, ces troubles ne seront pas tous présents. Pour certaines femmes, les os sont plus fragiles, alors que pour d’autres c’est davantage des troubles du sommeil qui empoisonne le quotidien. Bien sûr, l’accumulation de troubles est toujours possible.

Par conséquent, il n’existe pas de tisane unique capable de gérer et de résoudre tous les problèmes. Vous devrez compter sur l’aide de plusieurs plantes, fruits, racines et herbes pour rendre la ménopause « moins pénible ».

Pour faire face au gain de poids, il n’y a pas trente-six possibilités. Thé vert, matcha, maté, guarana aussi. Les catéchines, les antioxydants, leurs propriétés coupe-faim, leurs effets diurétiques, tout cela aide à limiter la prise de poids et plus encore. Retenez que s’il y a du thé, il y a de la théine, ce n’est donc plus de la tisane.

Combattre les troubles du sommeil

Les plantes que l’on retrouve dans une tisane qui peuvent vous aider à retrouver le sommeil, sont la valériane, le millepertuis, la camomille, et ces plantes aident à soulager les troubles du sommeil, combattre la fatigue, favoriser la relaxation, la détente et l’endormissement. Elles sont considérées comme des plantes anti-stress.

Pour vaincre les troubles de l’humeur

Pour soulager les troubles de l’humeur comme la colère, mais aussi l’anxiété ou la dépression passagère, nous vous conseillons le Millepertuis, le soja, et des épices comme le safran, la cannelle, le curcuma, le romarin et le thym.

Combattre la fragilité osseuse

L’ostéoporose touche toutes les femmes et tous les hommes. Plus vous vieillissez, plus vos os deviennent « mous » et surtout fragiles. La tisane à la prêle renforce le capital osseux et restaure la mobilité (lutte contre l’arthrose). Les légumes verts, les racines comme le gingembre, les produits laitiers, la limitation de la caféine aident beaucoup. Il faut y ajouter les plantes que l’on trouve le plus souvent dans les tisanes, comme l’ortie, la luzerne, le trèfle rouge et la prêle.

Combattre les phyto-cystites

Pour combattre les phyto-cystites, nous vous recommandons, la bruyère, le bouleau, la busserole, l’ortie, les queues de cerise, la prêle sauvage, l’orge, l’échinacée, le buchu, le thym, la capucine, les feuilles de framboisier, les baies de genévrier, les myrtilles et les canneberges. Il est facile de trouver autant de plantes et de fruits dans les tisanes en vrac.

S’adapter aux bouffées de chaleur

La sauge, le houblon, la mélisse, le fumé et l’aubépine sont fortement recommandés pour soulager les bouffées de chaleur.

Pour conclure, boire la même boisson tous les jours, plusieurs fois par jour, conduira inévitablement à l’ennui. Nous vous recommandons donc d’alterner les tisanes, à fin de profiter de tous leurs bienfaits.

Bien sûr, vous pouvez boire la même tisane plusieurs fois par semaine, mais vous ne devez pas vous contenter de la boire, cette infusion doit avant tout être un régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.